• François DesRosiers

Parfois ça part de loin



Pour moi, c'est vraiment un vieux rêve que d'avoir un camper, une maison que je peux transporter sur mes épaules ou mon véhicule. Je ne le voyais pas nécessairement comme ça, mais je crois être pas mal proche de ce que j'espérais. Pouvoir partir quand bon me semble et aller je ne sais où. Voyager pour faire du kayak, de la photo, voir la nature plus grande que la ville nous la laisse deviner.

J'habite Montréal depuis longtemps, à temps plus ou moins plein, trop plein probablement. La vie est ainsi faite et elle est comme je l'ai construite, à mon image, pleine de contradiction et de surprise. J'ai avec le temps essayé différent moyen de me faire un chez moi mobile, des tentes, plusieurs tentes, une van et maintenant ce camper.



Mon Château Desros, c’est comme ça que je l’ai trouvé. Un peu magané, avec le toit qui coulait et autres problèmes que j’allais découvrir. C’est pas grave, que je me suis dit, c’est une bonne affaire, le réfrigérateur 3 voies est neuf et je suis jeune. Donc j’ai le temps de l’arranger à mon goût. J’ai donc procédé au plus urgent et ensuite je suis parti sur la route pour mon premier été. Merci Gérard pour ton aide et le garage où j’ai pu faire le nécessaire pour en profiter par la suite. Comme j’étais pressé de l’essayer, tout le reste de la job, c’est maintenant que je le fais.


C'était vers ce genre de photo que je voulais aller. Me rendre dans le bois, près de l’eau et en profiter. Prendre mon temps et vivre à mon rythme.J’aime photographier, spécialement en infrarouge N&B, pour le coté irréel ou surréel, pour montrer au-delà de ce que l’on voit. La création m’est indispensable et je la néglige comme on néglige un ami, même si on pense souvent à lui. Je suis en train de me donner les outils pour créer plus, mieux. Mon Château Desros, fait partie de mon coffre de création et mon ordinateur, celui de diffusion. Ma création, en est une d’image et de mot relié par mes expériences passées et à venir.


Mon premier terrain de jeu est le Parc du Mont-Tremblant. C’est pas trop loin de chez moi et c’est plein de lacs. Parfait pour le kayakiste paresseux que je suis. La nature y est généreuse et les maringouins et autres bibittes infernales en quantités incomptable. Ça fait qu’il y a moins de monde pour casser mon plaisir. Le camping à Bill est mon port d’attache pour la proximité de l’eau, ce qui est maintenant très rare. Pouvoir camper direct sur le bord de l’eau dans un parc, c’est assez difficile à trouver, à moins de faire du canot-camping, mais comme j’ai mon Château Desros…


Mon premier grand voyage, c’est à l’ile du Price Edward que j'y suis allé l’été dernier avec mon amoureuse. Une belle vacance de 2 semaines à camper dans de beaux parcs sur le bord de la mer. Magnifique, magique et inspirant. De quoi donner le goût d’aller y vivre un jour. Mais c’est pas pour tout de suite. J’aime les Maritimes et je promets d’aller les découvrir de fond en comble.


C'est à partir de photos comme celle-ci que j'ai décidé d'aller plus loin dans mes récits et expériences. J’ai le véhicule parfait pour réaliser la suite de mon blogue qui a déjà été très actif. Mes « Chroniques du fond des bois » seront régulières et variées. Je parlerai photo, nature, amitié, création et surprise. J’aurai aussi des vidéos faites du fond des bois, comme il se doit. Je suis pas très bon en vidéo, mais j’ai des amis et quand je le veux, je suis pas mal tête de cochon.

Ce qui fait que l’été qui est là, va être plaisant et naturel.


J’ai le goût de nuit sans fin à entendre les huards et regarder la lune autour d’un beau feu de camp. Ce soir, le ciel est étoilé et j’apprécie au plus haut point la chance que je me donne d’être là.

Sur ce, à très bientôt.


Desros!!

#camper #photographie #nature #noirblanc #création #atelier #voyage #kayak #ParcduMonttremblant #IleduPrinceEdward #desros #Desrosphotographe

0 vue
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now