• François DesRosiers

Les vacances : transformer le temps



Les vacances sont une façon bien différente de voir le temps pour la plupart des gens, pour moi du moins. C’est mon occasion de lui donner une autre définition. Premièrement, c’est un allongement de faits bien établis. Les jours sont plus long et les nuits aussi, surement parce qu’on y retire le superficiel. En vacances, le chemin pour me rendre au travail disparait, il ne reste que le chemin du café matinal sans heure préétabli. Viens doucement le déjeuner qui fera office de repas jusqu’à la fin de journée, si ce n’est que quelques fruits, noix et autres affaires nourrissantes et facile à préparer. Encore là, rien de défini, quand on a faim, on étire le bras et hop, c’est fait. La journée en tant que telle peut être bien remplie tout comme nos yeux de cette lumière et ce fleuve sans fin. Nos yeux ne sont plus assez puissants pour voir de l’autre bord de cette eau majestueuse. On laisse le meilleur groupe Rock au monde nous faire un Jam de mélange de vague et roche tourbillonnant au gré de la marée et du vent. C’est de l’improvisation totale et complètement renouvelée à chaque seconde. J’applaudie dans ma tête à tout rompe.


Ça veut pas dire qu’on fait rien, bien au contraire. On n’a pas arrêté de marcher le long du fleuve, on a regardé les roches. C’est impressionnant la quantité de roche différente qu’on trouve sur une grève en Gaspésie. Sont jamais pareille ces beaux cailloux là. Ensuite, y a tous les bouts de bois échoués par tas ou esseulé dans leurs coins. Ça n’occupe pas mal une journée ça d’aller faire le tour d’une baie.

Et il y a la photo dans tout ça. La photo et la vidéo en mode création et expérimentation. En vidéo, j’essaie de voir ce que je peux faire et comment le faire. Pour l’instant, c’est avec les GO Pro et les stabilisateurs. Pour cette vidéo, j’ai utilisé, le stabilisateur Removu S1 avec le kit micro sans fil, ce qui me donne la possibilité d’avoir un bon son de ma voie et de la vague avec une GoPro, pas mal mieux que le micro interne. C’est pas parfait, c’est à l’image de l’utilisateur, par contre la stabilisation est vraiment bonne et le confort d’utilisation très agréable. Me reste encore à pratiquer quelques milliers d’heures et ça va être digne de National Geographic.



Transformer le temps, c’est jouer avec la réalité, comme dans faire de la photographie de longue exposition. Vous faire voir ce que je pense, pas ce que je vois. Y a deux affaires dans ce type de photographie, un peu plus mais principalement deux. La technique et la vision artistique. Comme le disait si bien Ansel Adam, prévisualiser pour prévoir son résultat avec le travail qui vient avec par la suite. C’est pas exactement ce qu’il a dit, mais ça voulait dire ça. De l’huile de bras pour un résultat désiré. Pour qu’une photographie de longue exposition soit intéressante, il faut du mouvement. Photographier une roche durant deux heures, ça reste une roche qui bouge pas. Même si c’est fait avec un Phase One de 100 millions de pixels, c’est toujours juste ben une roche qui aurait pu être photographier à 1/250 sec pour un résultat semblable. Je veux pas de manuel d’instruction pour comprendre mes photos. Un bon feeling c’est ben assez pour moi. Comme mes expositions durent en moyenne une minute, plus une autre minute pour enlever le bruit numérique, ça me prend au moins deux minutes par photo, plus le temps de regarder ça. Ça fait que dans mon après-midi, j’en ai pas fait beaucoup et c’est très bien ainsi. Je vous expliquerai plus tard comment je fais ces photos là. Du peu de faite, j’en ai plusieurs que j’aime beaucoup. C’est un bon début de vacances. Prendre le temps de regarder et voir autrement.


Ensuite retour au campement pour s’installer pour le souper et la nuit. Le tout se fait en douceur et lentement. La journée c’est définitivement allongé et la nuit fera de même. C’est fou quand on n’a pas de télévision, d’internet, combien de temps de plus on dispose.


C’est comme ça que je transforme tranquillement le temps. Pour terminer la soirée, gros show d’étoile dans le ciel du parc Forillion. Génial comme journée.

À bientôt


4 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now